COMBICHRIST

[NO] EBM

MIMI BARKS

[UK] Doom-Trap
25
mai
Ouverture des portes 20:00
Entrée : 36.-
Prélocs : 31.-
Membres PTR : 17.-
20ans/20francs : 31.-

Billeterie(s)

Les billets achetés pour l'ancienne date restent valable.

            Dans la salle

Cartes bancaires acceptées
Euros acceptés (billets uniquement)
Vestiaire dès 2.-
Safe Place:  Aucune forme de discrimination n'est tolérée

            Age minimum

Dès 16 ans révolus
Les moins de 16 ans doivent être accompagnés d’un responsable légal ou d’un adulte majeur avec une procuration signée par le responsable légal. Télécharger le fichier

COMBICHRIST

Combichrist est le groupe d'EBM (ou de Dark Electro) Norvégien d'Andy LaPlegua. C'est lors de l'été 2003 que Andy décida de créer son nouveau projet d'electro/industrial appelé Combichrist, semblant laisser de côté provisoirement son autre groupe, de futurepop, "Icon of Coil" pour un nouveau genre dont ils se réclament : le TBM, à savoir le Terror Body Music. Associant rythmes agressifs et efficaces à des paroles violentes et délibérément extrêmes, scandées d'une voix d'une puissance rare, ce style a fait de nombreux émules, comme l'atteste la Combichrist Army se construisant peu à peu.

MIMI BARKS

Comme la ville de Gotham à la nuit tombée, Londres peut être un terrain de jeu pour les personnes sombres et dangereuses. De la même manière que ces rues emblématiques ont fait de Batman un redoutable justicier, la capitale de l'Angleterre est devenue un vivier d'artistes prêts à briser les frontières par tous les moyens. Ne rate pas Mimi Barks, la pionnière du doom-trap dont le style de vie souterrain n'a rien à envier à celui de la Batcave..

"J'ai baptisé ma musique 'doom trap'. Elle parle pour les marginaux : [une exploration de] l'obscurité la plus profonde de l'esprit, de l'autodestruction à la mégalomanie en passant par l'éveil spirituel. Nous portons tous un masque. Nous avons tous un ego. Nous avons tous un côté lumineux et un côté obscur. Il s'agit juste de savoir lequel nous choisissons de révéler..." Mimi Barks