PTR ça repré­sente près de 40 ans à défendre les musiques élec­triques à Genève, c’est avant tout un fes­ti­val de déci­bels, le ras­sem­ble­ment d’une culture bouillon­nante, des évé­ne­ments mémo­rables en phase avec les cou­rants musi­caux émer­gents. PTR est éga­le­ment vec­teur d’intégration sociale et d’insertion pro­fes­sion­nelle tant pour les innom­brables béné­voles que pour les per­ma­nents de l’association. 

Mais des couches-culottes à l’âge adulte, l’histoire de PTR est aus­si une suc­ces­sion de luttes aux enjeux divers : le rock et ses cou­sins rebelles, dès 1983, il aura d’abord fal­lu les impo­ser et leur trou­ver un abri dans la cité de Cal­vin. Après son emmé­na­ge­ment à L’Usine en 87, l’association a dû et doit tou­jours pré­ser­ver les acquis.

PTR main­tient fiè­re­ment le rythme d’une pro­gram­ma­tion cultu­relle qui pré­sente toutes les excrois­sances de la musique élec­trique, tout en don­nant le maxi­mum pour assu­rer le déve­lop­pe­ment de notre riche scène local, por­tant ain­si le double rôle de pôle cultu­rel et par­rain rock’n’roll.