DYING FETUS

[US] death metal/grindcore,

NASTY

[BE] Hardcore beatdown

CABAL

[DK] Deathcore, Blackened Death Metal

FROZEN SOUL

[US] Slow Pain, Cold Death
Only Romandie show
14
février
Ouverture des portes 18:30
Entrée : 35.-
Prélocs : 30.-
Membres PTR : 25.-
20ans/20francs : 30.-

Billeterie(s)

Attention aux arnaques ! Billets en vente chez nos partenaires uniquement.

            Age minimum

Dès 16 ans révolus
Les moins de 16 ans doivent être accompagnés d’un responsable légal ou d’un adulte majeur avec une procuration signée par le responsable légal. Télécharger le fichier

DYING FETUS

Formé en 1991, au plus fort de l'explosion du death metal, DYING FETUS est devenu l'un des premiers groupes de death metal/grindcore extrême à émerger de l'énorme underground metal mondial. Le groupe est reconnu dans le monde entier comme un exemple parfait d'écriture de chansons sur sept albums studio combinant un mélange innovant de virtuosité technique et de structures de chansons accrocheuses pour créer le mélange ultime de death metal, de hardcore et de grind. En 2017, DYING FETUS relève une fois de plus la barre de l'extrémisme sonore avec leur 8e album studio, Wrong One To Fuck With. Les vétérans chevronnés s'efforcent de repousser encore plus loin leurs limites créatives et techniques à travers 10 morceaux complexes de death metal pulvérisant, remplis de plus de complexités dynamiques, de breakdowns brutaux et de motifs vocaux variés que jamais auparavant. Après plus de 25 ans de carrière, DYING FETUS renforce son héritage avec Wrong One To Fuck With et confirme sa position de force dominante du death metal actuel.

NASTY

Les Belges NASTY (créé en 2004) font trembler les scènes du monde entier avec leur hardcore beatdown. Avec une éthique de travail infatigable et une attitude positive, NASTY est devenu une force internationale jouant partout en Europe, aux Etats-Unis, en Russie, au Brésil, au Japon, en Chine et en Corée. Aujourd'hui, dans une période d'incertitude, NASTY apporte la certitude de sons écrasants avec leur premier album complet de Century Media, "Menace". Selon le groupe, "Menace" s'est partiellement manifesté pendant ces temps globalement turbulents. "Lorsque la pandémie a commencé, nous avons tous été durement touchés pendant le processus d'enregistrement et d'écriture. Nous voulions écrire sur la folie de ce monde. Ce monde est une menace pour vous, mais vous risquez aussi de devenir une menace pour ce monde" "Menace" c’est 14 pistes de violence musicale pure et percutante.

CABAL

CABAL est l'un des groupes deathcore les plus brutaux et les plus prometteurs, originaire de Copenhague, au Danemark. Le groupe vise à créer une atmosphère viscérale et doom-laden à travers sa musique et son expression visuelle. La production est limpide, tandis que l'écriture des chansons s'inspire de tout, du black et du death metal au djent et au hardcore.

FROZEN SOUL

Lumière bleue, Pas de chaleur, un mur glacial de sons plus denses que denses. Frozen Soul, groupe de Dallas (Texas), porte bien son nom : c'est le son du death metal dans ce qu'il a de plus froid et de plus classique. Riff après riff, il est impossible de se méprendre sur les thèmes de l'isolement et de la souffrance qui imprègnent les missives sonores massives du quintette. Dès la première note de Crypt of Ice, le premier album de Century Media, on a l'impression d'entendre la marche du Roi de la Nuit de Game of Thrones : rien de subtil. "Le sentiment que je ressens en jouant dans Frozen Soul est puissant d'une manière que je ne ressentais pas dans les autres groupes dans lesquels j'ai joué auparavant", déclare le frontman Chad Green. "Le son, les paroles, même le logo lui-même a une dureté qui donne une impression de puissance et de froideur. Ajoutez à cela la dépression liée à la vie réelle et aux personnes venimeuses qui peuvent l'habiter et l'ambiance du groupe prend tout son sens."